Qualité et gestion des risques

La qualité et la gestion des risques

tl_files/contenu/vivaltocpl/images/intervention.jpg

Nos équipes médicales, soignantes et administratives s’impliquent depuis plusieurs années dans une démarche d’amélioration continue de la qualité de la prise en charge et de la sécurité des soins, notamment rythmée par la démarche de certification menée par les experts de la Haute Autorité de Santé (HAS). Nous mettons tout en œuvre afin d’apporter à nos patients les meilleurs soins possibles tout en assurant une prise en charge dans des conditions optimales de sécurité et de confort. La satisfaction de nos patients et de leurs accompagnants est un de nos principaux objectifs.

La clinique est engagée dans une dynamique qualité notamment à travers les Evaluations des Pratiques Professionnelles (EPP), groupes de travail pluridisciplinaires se réunissant autour d’un thème selon une méthode validée par la HAS. Il s’agit par exemple d’audits de pratiques et de connaissances ou de suivi d'indicateurs. Ils permettent notamment de valider l’adéquation des pratiques et des recommandations.

La gestion des risques est organisée sur deux niveaux :
- Gestion préventive : prévenir les risques avant qu’un danger n’apparaisse
- Gestion réactive : apporter des solutions afin d’éviter qu’un dysfonctionnement ne se réitère.

Par ailleurs, il existe un référent en regard de chaque vigilance qui comporte notamment le signalement, l’enregistrement, l’évaluation et l’exploitation des informations signalées dans un but de prévention.

La matériovigilance a pour objet la surveillance des incidents ou risques d’incidents pouvant résulter de l’utilisation des dispositifs médicaux après leur mise sur le marché.

La pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d’effets indésirables résultant de l’utilisation des médicaments et produits à usage humain .

La biovigilance a pour objet de surveiller et prévenir les risques liés à l’utilisation à des fins thérapeutiques d’éléments et produits issus du corps humain  tels les organes et les tissus.

L’infectiovigilance a pour objet la surveillance et la prévention du risque infectieux en lien avec les pratiques de soins. Un médecin infectiologue et une infirmière hygiéniste sont chargés en lien avec le CLIN d’y veiller.

L'hémovigilance a pour objet la mise en œuvre de l’ensemble des procédures de surveillance organisées depuis la collecte du sang et de ses composants jusqu’au suivi des receveurs, en vue de recueillir et d’évaluer les informations sur les effets inattendus ou indésirables résultant de l’utilisation thérapeutique des produits sanguins labiles et d’en prévenir l’apparition, ainsi que les informations sur les incidents graves ou inattendus survenus chez les donneurs. L’hémovigilance comprend également le suivi épidémiologique des donneurs.

L’AMPvigilance a pour objet la surveillance des incidents relatifs aux gamètes, aux tissus germinaux et aux embryons utilisés à des fins d’assistance médicale à la procréation ou à des fins de préservation de la fertilité,
des effets indésirables observés chez les donneurs de gamètes ou chez les personnes qui ont recours à l’AMP.

La transparence - les indicateurs pour l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins

La HAS est engagée depuis 2009 dans la généralisation d’indicateurs qualité, en coopération avec le Ministère de la Santé. Les objectifs de la généralisation sont :

-        fournir aux établissements de santé de nouveaux outils et méthodes de pilotage de la qualité, 

-        améliorer la qualité de la procédure de certification, 

-        répondre à l’exigence de la transparence et au besoin d’information des usagers,  

-        proposer aux pouvoirs publics des éléments d’aide à la décision prenant en compte la qualité des soins. 

Les indicateurs généralisés sont les suivants :

- Indicateurs Pour l'Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins (IPAQSS) portant sur :

  • La tenue du dossier patient
  • Les délais d’envoi du courrier de fin d’hospitalisation
  • Le dépistage des troubles nutritionnels
  • La traçabilité de l'évaluation de la douleur
  • La prévention du risque d’escarre en HAD
  • La tenue du dossier d’anesthésie
  • Les réunions de concertation pluridisciplinaire en cancérologie.

- Indicateurs pour la lutte contre les infections associées aux soins :

  • ICALIN (Indicateur Composite des Activités de Lutte contre les Infections Nosocomiales)
  • ICSHA (Indice de Consommation de Solutions Hydro-Alcooliques)
  • ICA-LISO (Indicateur Composite de Lutte contre les Infections de Site Opératoire)
  • ICATB (Indice Composite de bon usage des Antibiotiques)
  • ICA-BMR (Indicateur Composite de maîtrise de la diffusion des Bactéries Multi-Résistantes).

- Indicateurs e-Satis (dispositif national de mesure de la satisfaction du patient hospitalisé plus de 48h en médecine, chirurgie, obstétrique).

C’est un dispositif national, coordonné et permanent mis à la disposition des patients pour recueillir leur expérience et leur satisfaction de façon continue grâce à un questionnaire en ligne, expérimenté et méthodologiquement validé. L’appréciation des patients sur la qualité des différentes composantes de leur parcours est recueillie par établissement selon les indicateurs suivants :

  • Satisfaction globale
  • Satisfaction de l'accueil
  • Satisfaction de la prise en charge
  • Satisfaction de la prise en charge médecins / chirurgiens
  • Satisfaction de la prise en charge IDE / ASQ
  • Satisfaction chambre
  • Satisfaction repas
  • Organisation de la sortie

Si vous êtes hospitalisé plus de 48h au sein de notre établissement, cette enquête vous sera proposée. N’hésitez pas à y répondre. Elle nous permettra d’améliorer la qualité de nos prises en charge.

Nous publions régulièrement les résultats de nos indicateurs qualité que vous pouvez consulter en cliquant ici.

Par ailleurs, vous retrouverez ces indicateurs parmi d'autres informations sur le site http://www.scopesante.fr.

La certification

La certification mise en œuvre par la Haute Autorité de Santé (HAS) est une procédure d’évaluation externe. Elle est obligatoire et intervient périodiquement tous les 4 ans.

Réalisée sur la base d’un référentiel élaboré par la Haute Autorité de Santé, le manuel de certification, elle apprécie le système de management de la qualité et de sécurité des soins, mais également des aspects spécifiques de l'organisation des soins et les démarches d'Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP).

Cette procédure a pour objectifs :

  • d'améliorer la qualité et de la sécurité des soins délivrés au patient,
  • de promouvoir des démarches d'évaluation et d'amélioration,
  • de renforcer la confiance du public par la communication des résultats.

Notre dernière visite de certification V2014 s'est déroulée en Avril 2018. Nous sommes dans l'attente du compte rendu de cette visite qui sera disponible sur le site de la HAS, www.has-sante.fr.

Enquêtes de satisfaction

Un questionnaire de satisfaction vous sera fourni par le personnel soignant. C'est pour nous un outil privilégié d'amélioration de la qualité de votre prise en charge. Merci de bien vouloir le remettre soit par l'intermédiaire de l'équipe soignante, soit dans la boite aux lettres prévue à cet effet à l'accueil principal ou dans votre service de soins, soit par voie postale à l'attention du service qualité.

Nous vous remercions par avance pour votre participation dans la mise en place de notre programme qualité-risques-hygiène et de notre programme d'évaluation. Votre avis nous fait progresser !